Comment combattre une transpiration excessive?

Combattre la transpiration excessiveBien que la transpiration soit un phénomène naturel de notre organisme, une transpiration excessive du corps, des aisselles, du visage peut perturber le patient. Entre une légère odeur de transpiration au niveau des vêtements, et une transpiration très excessive la nuit, il est important de traiter la cause afin que la personne se sente le mieux possible dans sa peau.

La transpiration excessive du corps est simplement une réponse de l’organisme du à une augmentation de la température du corps ou des émotions fortes. Les glandes sudoripares, responsable de la transpiration excessive du corps, sont au nombre de 3 millions réparties sur le corps. Elles sont essentiellement concentrées sur les aisselles, les paumes des mains, la plante des pieds, et le visage. Ceci explique donc le fait que la plupart des gens se plaignant d’hyper-transpiration, parle de transpiration excessive sous les bras, sur les mains, sous les pieds, et sur le visage. Une personne normale sécrète environ 1 litre de sueur, mais les personnes souffrant de transpiration abondante  peuvent perdre jusqu’à 3 litres de sueur.

Cette transpiration, parfois abondante et gênante, possède en réalité des fonctions utiles : la thermorégulation du corps, l’élimination des toxines, et la protection.

La plupart des déodorants utilisés pour lutter contre une transpiration excessive des aisselles, des paumes des mains, de la plante des pieds, et du visage ne font que masquer la mauvaise odeur grâce à des substances chimiques telles que le propylène glycol ou le stéarate de sodium. Cependant, certains possèdent en plus des agents anti-bactériens : triclosan, triclocarban ou éthanol. Et oui, l’éthanol tue les bactéries, ce qui ne signifie pas que les alcooliques attrapent moins d’infections ! La transpiration générée par les glandes sudoripare ne possède naturellement aucune odeur, ce n’est que de l’eau, des sels minéraux, et de l’acide lactique. Ce sont les bactéries présente à la surface de la peau qui vont apporter cette odeur désagréable à la transpiration.

L’éthanol est cependant à déconseiller chez les personnes avec une peau sensible ou après un rasage. La sensation de picotement extrêmement intense vous rappellera de ne pas utiliser un déodorant à l’alcool après vous être rasé.

Une autre solution à la transpiration excessive du corps, des aiselles, du visage, de la main ou des pieds consiste en une injection de botox (toxine botulique) locale.

Nous allons maintenant aborder une autre solution : les sels d’aluminium. Ces principes actifs sont très efficaces contre la transpiration excessive des aisselles, des mains, des pieds ou du visage. Cependant, ces dernières années, de nombreuses interrogations entre le lien de cause à effets des sels d’aluminium sur le déclenchement de cancers du sein ont été soulevées. L’AFSSA (agence française de sécurité sanitaire des aliments), l’AFSSAPS (agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), et l’INVS (l’institut national de veille sanitaire) ont émis un rapport en 2003 qui explique que l’on ne peut pas considérer les sels d’aluminium utilisé pour lutter contre une transpiration abondante comme des produits cancérigènes. Cependant, d’autres études concernant leur pénétration au niveau cutanée sont actuellement en cours afin de confirmer ou d’infirmer cette hypothèse. Si cette pénétration cutanée s’avère importante, les sels d’aluminium seront probablement interdit dans les désodorisants et autres produits cosmétiques. En attendant, il est important de prévenir plutôt que guérir, et donc de privilégier les désodorisants sans sels d’aluminium.

Les sels d’aluminium utilisé pour lutter contre une transpiration abondante sont ceux à base d’hydroxychlorure d’aluminium ou de zirconium hydratée. Seuls ces derniers possèdent une réglementation qui leur est propre, qui limite leur utilisation dans les produits cosmétiques à 20 %. De toute manière, en réponse à la crainte croissante de la population, la grande majorité des laboratoires a décidé de supprimer ces composants de leurs produits cosmétiques, et les a remplacé par des huiles essentielles aux propriétés anti-bactériennes, qui sont totalement inoffensives. En effets, les huiles essentielles extraites des plantes sont un remède naturel, qui n’ont pas d’effets secondaires majeurs, et très efficaces notamment comme agents anti-bactériens. On retrouvera par exemple l’huile essentielle de cyprès, l’huile essentielle de menthe, ou encore l’huile essentielle de sauge.

 

Pour finir une vidéo qui résume bien:

 

This entry was posted in Divers. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>